Super Mario Bros 35 : un Adieu programmé !

Super Mario Bros 35 : un Adieu programmé !

En 2020, Nintendo a décidé de mettre à l’honneur le 35ème anniversaire de son plombier moustachu. Deux annonces plutôt importantes avec, tout d’abord, l’arrivée sur Nintendo Switch de la compilation Super Mario 3D All-Stars (Super Mario 64, Super Mario Sunshine et Super Mario Galaxy). La seconde portait sur Super Mario 3D World (et de l’add-on exclusif à la Switch) Bowser’s Fury. Enfin, petite cerise sur le gâteau avec l’arrivée de Super Mario Bros 35 pour une durée déterminée… c’est sur celui-ci que nous allons nous attarder.

Un genre phénomène difficilement appliqué à Mario ?

Le mode du Battle Royale est très en vogue depuis plusieurs années avec notamment des titres phares comme PUBG, Fortnite ou encore Apex Legend. Nintendo, habituellement en retrait des phénomènes de mode, avait pourtant déjà amorcé son approche avec un merveilleux Tetris 99. Le concept est très simple : vous vous retrouvez face à un certain nombre de joueurs et devez devenir le dernier survivant en utilisant tout un nombre de stratégies. Sur des FPS ou sur Tetris, on comprend aisément le but du jeu qui est diablement efficace mais qu’en est il pour un Super Mario ?

Super Mario Bros 35 : un Mario à la sauce Battle Royale ?

Et bien, c’est exactement ce que les génies de Nintendo nous ont concocté. Imaginez ! Vous êtes face à différents niveaux du premier épisode de Super Mario Bros, oui oui l’épisode de la NES, également jouable sur le Nintendo Switch Online. Bref, vous devez enchaîner simplement le plus de niveaux possibles tout comme 34 autres candidats à la victoire. L’action se corse un peu plus à partir du moment où vous éliminez des ennemis de votre tableau, ceux-ci sont envoyés chez l’un de vos adversaires. Le choix peut se faire comme dans Tetris 99, soit aléatoirement, soit sur ceux qui ont un timer bas, ceux qui ont le plus de pièces… bref, vous pouvez devenir le Machiavel du jeu de plateformes dans le seul et unique but de devenir Top 1 !

Une addiction dingue !

C’est très rapidement le bazar avec des Bowsers pouvant se retrouver en 3-4 exemplaires à l’écran, des poissons dans des niveaux sans eau, des nuages en pagaille…Tout sera utile pour envoyer les ennemis chez le voisin pour provoquer le plus rapidement possible 1 ou des KO ! Arrivé à un certain point, l’action sera encore plus frénétique avec notamment un timer qui défilera de plus en plus vite… atrocement stressant comme sur Tetris 99. Ajoutez à tout cela : des tonnes d’icônes à débloquer toutes issues de Super Mario Bros, des niveaux au nombre de 32 (comme dans l’original non ?!), un système de levelling particulièrement long pour arriver jusqu’au niveau 100, bref, de quoi tenir en haleine tous les vieux joueurs comme moi qui aiment bien se faire une petite partie rapide de temps en temps.

Alors pourquoi ça s’arrête ?!

Et oui, vous l’avez compris avec le titre de l’article… toutes les bonnes choses ont une fin et Super Mario Bros 35 aussi puisqu’il se termine fin mars 2021, mettant un terme aux festivités du 35ème anniversaire du plombier moustachu. Je suis particulièrement attristé de sa sortie de route définitive même si le titre n’est pas exempt de tout défaut. Tout d’abord, pour débloquer de nouveaux niveaux, il faudra que parmi les 35 participants, ceux-ci choisissent autre chose que le niveau 1-1 ou le 1-2 que l’on retrouve un peu trop souvent à mon goût. Au final, on reste bloqués sur quasiment toujours les mêmes niveaux à parcourir de façon aléatoire. Heureusement que les « Warp Zone » permettent d’avoir un peu plus de choix !

Par ailleurs, le mode Bataille Spéciale vous permettra de découvrir aléatoirement d’autres niveaux… mais… il s’agit d’un mode « périodique », il faudra donc attendre sa disponibilité – chaque semaine – pour en profiter.

Un léger manque de diversité

L’autre gros inconvénient pour moi est le renouvellement du jeu. Alors je conçois parfaitement que le titre existe uniquement pendant un certain temps défini au préalable, mais j’aurais aimé avoir peut être de nouveaux niveaux, à la manière des créations faites sur Super Mario Maker par exemple pour donner un peu de piment. C’est pour moi ce qui manque le plus à Super Mario Bros 35 pour continuer à vivre tel le fait Tetris 99, jeu également compris dans l’abonnement Nintendo Switch Online. Il reste donc encore un peu de temps pour ceux, qui, comme moi souhaitent prendre encore un peu de plaisir sur ce titre si accrocheur… à moins que Big N ne décide de le pérenniser dans son offre d’abonnement Online ou a-t-il autre chose en tête pour la suite ? Seul l’avenir nous le dira.

En attendant, ce Super Mario Bros 35 apporta un vent de fraîcheur sur la licence avec toujours ce savoir-faire made in Nintendo, surtout lorsqu’il s’agit de faire vivre (et revivre) ses licences canoniques.

Les commentaires sont clos.